Accueil > Octobre 2016 / N°37

Des services civiques à la rescousse du Linky ?

JPEG - 127.7 ko

On a raconté dans le n°35 comment ERDF rencontrait des résistances pour imposer le compteur Linky aux habitants de Fontaine, Echirolles, Saint-Martin-d’Hères et Pont-de-Claix. Cette pauvre petite entreprise galère tellement qu’elle compte maintenant sur des jeunes volontaires en service civique pour lui faciliter la tâche. Le ministère de l’écologie a lancé dernièrement des missions de service civique intitulées « Volontaires de la transition énergétique – sensibiliser les habitants aux enjeux environnementaux et à la maîtrise de leur consommation énergétique ». Suite à un appel à candidatures pour financer ces missions, c’est ERDF qui s’est montré volontaire pour apporter de l’oseille. D’une manière totalement désintéressée ? Dans la description de ces « missions », il n’est nulle part fait mention des compteurs Linky, qu’ERDF tente de déployer depuis bientôt un an. Mais les villes ciblées par cette campagne correspondent, comme par hasard, aux communes où le compteur est installé, et où de nombreuses portes d’habitants restent fermées : Échirolles, Pont-de-Claix, Fontaine. L’antenne d’Unis-Cité Isère, qui s’occupe des services civiques, a refusé de prendre en charge ce programme : « cela ne correspond pas à une mission de service civique pour nous » explique un membre de cette antenne. « Ils ne font pas apparaître le compteur Linky mais il en sera quand même beaucoup question, même si d’autres sujets seront abordés. Et puis c’est bizarre : ERDF supprime des emplois de releveur et veut faire bosser des jeunes gratuitement ». C’est donc l’antenne Unis-Cité Rhône-alpes qui s’occupe de recruter vingt-quatre volontaires pour aller prêcher la bonne parole éco-technicienne aux bas des immeubles. Le responsable du programme nous assure que « les volontaires n’ont pas pour tâche de vendre du Linky, ce qui n’aurait pas de sens, mais de sensibiliser aux thématiques environnementales de façon large ». Les volontaires vont-ils donc parvenir à faire comprendre aux habitants que la bonne poubelle dans laquelle il faut jeter le compteur Linky, c’est la poubelle jaune fluo ?