Accueil > Février / Mars 2013 / N°19

Oui oui, M. le maire

Les Nouvelles de Grenoble, l’outil de com’ papier de la ville, nous fait savoir dans le numéro 154 (janvier 2013) que, d’après une nouvelle étude menée par des « sociologues indépendants », les habitants de l’éco-machin De Bonne seraient satisfaits de leur cadre de vie. Passons sur certains échos qui disent plutôt le contraire depuis deux ans, pour nous concentrer sur la vraie question : mais qui sont donc ces « sociologues indépendants » ? Il s’agit de l’entreprise Argos, cabinet de consultants qui a déjà facturé son «  indépendance » plus d’une vingtaine de fois à Grenoble. Ce coup-ci, l’étude, réalisée en 2011, a coûté 38 465 € à la ville. Faut dire que l’indépendance se fait de plus en plus rare. Et ce qui est rare est cher. En même temps, à ce prix-là, qui aurait envie de contredire son client ? Surtout que monsieur le maire n’a pas bonne réputation dans le milieu des consultants en urbanisme. Il paraîtrait même qu’une agence employée ces dernières années par la mairie pour bosser sur le tripatouillage urbain de l’Arlequin, ayant tenté d’expliquer que le projet était mauvais d’un bout à l’autre, a eu quelques soucis pour se faire payer après. Alors pourquoi contredire monsieur le maire ? Moralité : plus le maire est satisfait, plus les habitants le sont aussi.
Le conseil d’administration de la société Le Postillon © a décidé de faire appel lui aussi à des « sociologues indépendants » pour évaluer la capacité de développement de la marque et éventuellement intégrer le marché obligataire dans les années à venir. Pour mener à bien cette étude, nous vous prions de répondre à la question suivante ci-dessous. Cette étude quantitative sera ensuite traitée par des consultants hautement qualifiés, sous l’œil expert de notre directeur de publication.
Le Postillon :

  • J’aime beaucoup
  • J’aime très beaucoup
  • J’aime vraiment bien
  • J’aime lire