Accueil > Oct. / Nov. 2013 / N°22

Quels seront les « jobs à la con » du futur ?

On the Phenomenon of Bullshit Jobs (Sur le phénomène des jobs à la con) est un pamphlet de David Greaber qui a connu un grand succès dans les pays anglo-saxons. Ses pages dénoncent « l’aliénation de la vaste majorité des travailleurs de bureau, amenés à dédier leur vie à des tâches inutiles et vides de sens, tout en ayant pleinement conscience de la superficialité de leur contribution à la société » (Libération, 28/08/2012). La métropole grenobloise, toujours à la pointe, est en train d’inventer les « jobs à la con » du futur. Le projet mégalo de Giant/Presqu’île, qui entend «  inventer la ville de demain » est bien décidé à mettre sa pierre à l’édifice. Dans le dossier de presse, un nouveau métier apparaît, sorte de concierge 2.0 : « Le manager/animateur d’îlot [NDR : un îlot est un ensemble de bâtiments] : élément phare dans la philosophie de l’îlot intégré, il a pour mission de recréer du lien social en assurant une présence humaine au cœur de l’îlot ». Qui veut manager des îlots à la con ?